NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...

CHANSON


LIANE FOLY : CROONEUSE, UN ALBUM TEINTÉ DE JAZZ ET DE PASSION

Ces dernières années, Liane Foly s’était offerte une folle parenthèse dans sa carrière de chanteuse en proposant à son public des spectacles d’un autre tenant, alternant imitations et pièces de théâtre. Aujourd’hui, elle revient à sa passion première, la chanson, en proposant son 9e album studio intitulé Crooneuse, un album de reprises aux arrangements très « jazzy »…


CROONEUSE, L’ACROBATIE DES REPRISES

Si, pour un artiste, il arrive parfois dans sa carrière de colmater quelques insuffisances ou quelques manques d’inspirations en soumettant à ses fans des succès passés, il faut reconnaître que, dans ce genre d’exercice, les tentatives heureuses sont plutôt rares et qu’elles sont le plus souvent conditionnées par la survie de la carrière artistique. Dans ce sens, Liane Foly démentirait un tel a priori car son disque est une réussite.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


C’était risqué ? Oui, car à la simple lecture des titres annoncés sur la pochette, aussi disparates que surprenants, il fallait faire preuve de haute voltige et d’un professionnalisme à toute épreuve pour que l’ensemble reste cohérent. Trouver un rapprochement mélodique, littéraire ou stylistique entre Toute la musique que j’aime, chantée par Johnny Hallyday, C’est extra de Léo Ferré, Voilà c’est fini par Jean-Louis Aubert ou encore J’aime regarder les filles interprété à l'origine par Patrick Coutin, chanteur vedette des années 80, ne saute pas aux yeux… Et pourtant, dès la première écoute, le miracle s’installe !

Cet étonnant mélange de styles, à la sauce béchamelle pour les uns ou à la sauce moutarde pour les autres, repose sur une recette héritée de l’arrangeur Franck Early, dont les associations rythmiques et harmoniques assez subtiles n’échapperont certainement pas aux oreilles de tout amateur de jazz ou de musique lounge.

Onze mélodies, onze chansons réinventées et plus de vingt musiciens pour les habiller. Des orchestrations riches de surprises et d’émotions sonores. Au très swing J’aime regarder les filles succèdent de délicates ballades sirupeuses avec balais et cordes (Fais-moi une place, Voilà c’est fini). Moins surprenant sont Fever ou La boîte de jazz, dont les accointances au style qui colore l'album étaient déjà présentes à l’origine. Un duo avec Michel Jonasz aurait peut-être pu apporter une autre fièvre. À méditer, Liane !

La relecture la plus difficile, peut-être, parce qu’étant fortement impactée par la forme et le style de l’époque, est bel et bien J’écoute de la musique saoule… Or, là aussi, presque à contre courant de l’original avec une pulsation soutenue et régulière, ponctuée de quelques riffs de cuivres, la magie opère et l’on oublie l’interprétation de Françoise Hardy. En soi, c’est déjà une sacré performance ! Quant à la version Toute la musique que j’aime, que les fans de Johnny soient rassurés, la reprise ne doit certainement pas déplaire à la star.

Au-dessus de toutes ces pépites orchestrales plane la voix de Liane Foly. Ses interprétations glissent comme sur du velours. Pas de scat, pas de cris, plutôt une voix qui susurre, sombre et grave, ou qui pousse la note juste dans les moments opportuns, entourée de quelques chœurs ou répondant à un orchestre qui s'impatiente déjà en tapant du pied, prêt à partir au quart de tour.


L’ÉCLECTISME DES TITRES

Le désir de réaliser un tel disque coulait de source. Le jazz est quelque part son domaine, tout comme bien d’autres qu’elle a pratiqués à ses débuts dans l’orchestre de son père alors qu’elle n’était encore qu’une jeune adolescente. L’album Crooneuse est en quelque sorte une réponse de la chanteuse française à ses héroïnes, les chanteuses d’entertainement que sont Julie Andrews et Liza Minnelli.

Chaque chanson est un engagement personnel. Chacune porte en elle sa propre histoire, sa signature avec sa mélodie et son texte. Encore fallait-il trouver l’âme sœur, l'alchimiste capable de transcender aux couleurs ternaires ces mélodies d'un autre temps. La rencontre avec le directeur artistique Franck Early a accéléré les choses. Une connivence, un même regard sur la musique ont soudé les deux artistes : « C’était la personne indispensable pour conduire ce projet… On s’est vraiment trouvé ! » dit-elle. Un travail de concertation conduit sur plus d’une année et qui imprègne le disque de son unicité de bout en bout.

Face à l’éclectisme des titres, aux défis qu'ils soulèvent, le parti pris a été celui de l’audace. Audace, par le choix délibéré et hautement stratégique des titres choisis. La masculinité du texte J’aime regarder les filles, respectée au mot près, féminisé seulement par la voix de la chanteuse ; C’est extra dont les paroles chères à Léo Ferré ne trahissent aucunement le sens de l’auteur même quand une voix féminine s’y pose délicatement dessus, ou encore la transposition attentionnée et toute féminine de la chanson de Julien Clerc, Fais-Moi une place, qui n'avait eu jusqu'à présent une telle couleur et une telle puissance romantique.


LIANE FOLY EN TOURNÉE

Cette aventure « jazzy » va se poursuivre en tournée à travers toute la France, cette année et l’année suivante. Liane Foly : « Mon public est impatient de me retrouver. Il m’est toujours fidèle. Ils savent qu’entre nous le bonheur est réciproque. » Dans un premier temps, la chanteuse sera entourée par une dizaine de musiciens avant d’envisager une plus grosse formation ; pourquoi pas un big band à même de redonner du sang neuf à son répertoire d’aujourd’hui et d’hier !

La chanteuse, qui ne manque pas de projet, envisage un nouvel album, toujours avec Franck Early, mais cette fois-ci avec des titres inédits. Liane Foly : « J’aime le changement, l’inattendu. Fort heureusement, la chanson ça reste mon truc ! » Son public, toujours fidèle, sera certainement-là pour ce prochain rendez-vous. En attendant, vous pouvez partir à sa rencontre en allant la voir sur scène, sa passion de toujours : Liane Foly en tournée.


TITRE PRÉSENTS DANS CROONEUSE

  • J'aime regarder les filles
  • Voilà c'est fini
  • C'est extra
  • La boîte de jazz
  • Fever
  • Fais-moi une place
  • Toute la musique que j'aime
  • Le cimetière des éléphants
  • J'écoute de la musique soule
  • Jardin d'hiver
  • Slave to the rhythm

Écouter des extraits et télécharger Liane Foly - Crooneuse sur Amazon

Par Elian Jougla (Cadence Info - 05/2016)


RETOUR SOMMAIRE