NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...
QUELQUES SUGGESTIONS...

JAZZ ET INLUENCES


LIVRES SUR MILES DAVIS, DE LA BIOGRAPHIE AUX TÉMOIGNAGES

“Je n’aime pas quelqu’un d’installé dans ce qu’il fait. J’apprécie quelqu’un qui change et bouge tout le temps”… voici une phrase de Miles qui colle bien au personnage !


MILES DAVIS ENTRE ADMIRATION ET CURIOSITÉ

Comme de nombreux artistes controversés, Miles Davis a suscité une part d’admiration et de curiosité auprès d’un public rassemblant plusieurs générations de fans aux sensibilités différentes. À la fois adulé et antipathique, ordurier ou magnétique, son autorité et son intransigeance ont toujours découragé la familiarité, raréfié l’entourage et, donc, tari les anecdotes à son sujet.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Des journalistes spécialisés et des biographes ont bien sûr publié des livres concernant la vie de ce trompettiste. Pour les auteurs qui ont approché l’artiste, les contacts ont été souvent difficiles, laborieux, au point de façonner chez eux une manière de conduire le sujet, d’évoquer le personnage et ses intransigeances.

Voici une sélection de quelques livres récents consacrés à Miles Davis dont le contenu ne peut que séduire toutes les personnes passionnées par l’histoire de la musique jazz…

MILES L’AUTOBIOGRAPHIE, par Quincy Troupe

Un ouvrage paru en 1989, quelques années avant la mort de Miles Davis. Quincy Troupe, journaliste et poète originaire de Saint-Louis, tout comme Miles, est arrivé à capturer l’artiste et l’homme.

Réputé pour son tempérament ombrageux, Miles Davis parlait difficilement de son intimité et détestait autant les journalistes que les interviews… Quincy Troupe est donc une exception. Miles Davis l’a choisi comme biographe et lui a accordé de longs entretiens entre 1986 et 1988.

Le livre, outre de savoureuses anecdotes, rassemble le parcours du musicien, des clubs de Harlem au bebop des années 40, et ses rencontres avec Charlie Parker et Dizzy Gillespie, les pères fondateurs du style bop.

Au détour d’un chapitre, le lecteur parcourt quelques anecdotes concernant la réalisation de l’album Tutu ou quand Miles découvre les possibilités de l’informatique. Sans cesse, le trompettiste guette de nouvelles émotions musicales et scrute l’horizon pour y voir poindre une musique hypothétique. Chez Miles, jamais l’analyse n’a remplacé l’intuition, le feeling.

Sans se dissimuler, le musicien raconte également la noirceur de son cheminement humain, comme les problèmes liés à la drogue ou sa santé parfois chancelante avec au bout du chemin la probable dépression.

Le langage est familier, parfois cru, mais ne manque pas de lucidité. Ainsi Miles évoque la difficulté d’être un Noir dans un pays raciste ou les prises de risque pour un artiste, quand celui-ci reste fidèle à lui-même, sans transiger sur ses valeurs.

Ed. Castrol Astral - 1989
Prix généralement constaté entre 20 et 25€

MILES DAVIS ET MOI, par Quincy Troupe

Un livre qui vient en complément du précédent. Publié dix ans après le décès de Miles Davis, l’auteur biographe du trompettiste évoque ses rencontres avec Miles, les tentatives d’approches parfois cocasses, ses observations et ses impressions de témoin privilégié.

L’ensemble du livre révèle des facettes peu connues du personnage, notamment une générosité et une timidité que le masque impénétrable ne laissait pas filtrer, se mêlant parfois à une férocité et une cruauté des plus banales.

Comme pour tout biographe qui côtoie pendant un certain temps son sujet, une connivence s’installe, mêlée d’admiration, parfois d’amour. Ainsi, Quincy Troupe analyse son rapport intime avec la musique du jazzman et son influence sur sa vie… “Quand j’écoute Miles jouer, je vois des choses. J’entends chanter des oiseaux. Je vois et j’entends des rivières, des trains de nuit au moment où ils traversent un paysage du Midwest solitaire et nocturne. (…) À mes yeux, il était magique la première fois que je l’ai entendu, et il était magique à la fin, et il l’est toujours“.

Ed. Castrol Astral - 2002
Prix généralement constaté entre 12 et 15€

KIND OF BLUE, par Ashley Kahn

L’album “King of Blue” est certainement le premier disque de Miles Davis à posséder une marque de fabrique toute personnelle. Disque témoin d’une époque, il a suscité ce livre. Un livre qui s’adresse aux initiés, aux passionnés de la première période de la carrière de Miles. Dans un style clair, net et précis , l’auteur, Ashley Kahn, nous invite à découvrir la face cachée de ce disque qui a réuni pour un temps John Coltrane, Cannonball Adderley, Bill Evans, Paul Chambers et Jimmy Cobb.

Le livre s’appuie sur une recherche méticuleuse. La préface signée par le batteur Jimmy Cobb, dernier survivant du groupe, confirme l’ambition du projet. Comment Miles et ses compagnons se sont-ils préparés à l’enregistrement ? Comment le choix des morceaux s’est-il opéré ? Quelle attitude avait Miles ?

Enregistré dans une église de Manhattan, le disque “Kind of Blue” est chargé d’émotions et Ashley Kahn s’est très largement et minutieusement documenté pour nous permettre d’en être les témoins. Les témoins d’une pierre angulaire du jazz modal, de l’idée fondatrice jusqu’à l’aboutissement de l’objet culte.

Les blagues, les problèmes techniques, les remarques pour tel ou tel détail, sont reconstruits de façon minutieuse à travers ce livre. Des photos accompagnent l’ouvrage pour donner encore plus de force au récit.

Ed. Le mot et le reste - 2009
Prix généralement constaté entre 20 et 25€

MILES DAVIS, 80 MUSICIENS DE JAZZ TEMOIGNENT, par Franck Medioni

Un ouvrage conséquent où de nombreux musiciens, d’horizons divers et variés, viennent témoigner, avec leur langage et leur émotion, de l’artiste Miles Davis. Pas moins de quatre-vingts musiciens viennent ainsi ériger un mur de phrases, de louanges envers un artiste hors norme… ce sont des proches comme Herbie Hancock ou Wayne Shorter, des admirateurs comme Michel Portal, Mino Cinelu ou Bernard Lubat, ou bien encore des musiciens qui ont subi ses influences comme Erik Truffaz.

Chaque artiste y va de sa phrase… Lubat, le multi-instrumentiste voit en lui “un créateur de mondes sonores” et “un résistant que l’on n’a pas réussi à descendre”, Michel Portal comme un “boxeur” envoyant des uppercuts sonores… un musicien “à l’affût”, à l’écoute et en quête de “la note essentielle”. Quant au pianiste Michel Legrand, tout en répétant à plusieurs reprises qu’il était “un ange”, il attire notre attention sur sa paresse et sa négligence dans son travail lors des dernières années de son existence (ces propos visant la collaboration de Davis avec Legrand pour le disque ” Dingo “). Enfin, pour le percussionniste Mino Cinelu, Miles était une personnalité inspirante et généreuse qui “avait des couilles et refusait de se laisser marcher sur les pieds”.

Ed. Actes Sud - 2009
Prix généralement constaté entre 35 et 45€

par Patrick Martial (Cadence Info - 11/2009)


À CONSULTER

MILES DAVIS, PORTRAIT EXPRESS

MILES DAVIS ET LE MOUVEMENT JAZZ-ROCK

LE BASSISTE MARCUS MILLER RACONTE MILES DAVIS


RETOUR SOMMAIRE