NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...

MUSIQUE & SOCIÉTÉ


LES MUSICIENS ET CHANTEURS AU CŒUR DE L’ECOLOGIE

Ecologie, pollution, planète en danger ? Le sujet divise de moins en moins tout en ayant une bonne part d’ombre. La vaste question qui est abordée non seulement au stade de la politique, de l’économie ou de la technique, trouve également un écho dans la musique, à travers des concerts événements, comme ceux qui ont entouré la COP21. Les musiciens et artistes seraient-ils devenus sensibles aux engagements visant à sauver la planète ?


QUAND CŒUR ET CONSCIENCE SE MARIENT

L’accord de la COP21 pour le climat a été accepté au mois de décembre 2015. Un accord proclamé historique, bien qu’il soit trop tôt pour estimer la trace qu’elle aura réellement dans l’histoire. Pendant deux semaines, politiciens et autres célébrités, comme Sean Penn, sont venus chercher une position globale pour lutter contre le réchauffement climatique.

De son côté, le monde de la musique, toujours aussi actif, trouve dans les arguments écologiques matière à rompre le silence et à lancer quelques messages de solidarité. Patti Smith : « J’ai un devoir en tant que mère, j’ai un devoir en tant que personne vivant sur terre que nous montions tous au front. Nous devons être concernés et agir en conséquence… Je crois que l’on peut changer le monde. Je crois que c’est le peuple qui a le pouvoir. »


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Cœur et conscience se marient. Les activistes d’un jour deviendraient-ils les activistes de toujours ? Patti Smith, mais aussi Radiohead, Red Hot Chili Peppers, Bono, Moby ou encore Yannick Noah, Shaka Ponk, Zazie font partie des artistes qui se sentent soit responsables soit concernés ou proches des menaces qui pèsent sur notre planète. A leur niveau, la droiture et la sensibilité aux causes n’impliquent généralement pas de quelconques intentions mercantiles et encore moins d’obscures raisons politiques. Par leurs actions, ils rejoignent le citoyen lambda et font cause commune avec lui.


DES CONCERTS AUX BONNES INTENTIONS

L’acte de foi sera lancé à travers le texte d’une ou de plusieurs chansons, lors d’une déclaration commune ou à l’occasion d’un concert, comme en témoigne celui qui s’est déroulé le 7 décembre 2015 à l’Olympia. Shaka Ponz, Nash et Zazie, sous la bienveillance de Nicolas Hulot, le climatologue et écologiste patenté, ont œuvré à l’occasion d’une soirée concert et conférence. Une rencontre au sommet, un « mix » musique et messages politiques qui a galvanisé la célèbre salle. Faire bouger les lignes, susciter une prise de conscience, tel est l’objectif de ce genre de concert.


La grande force de l’artiste est de rameuter les foules. Zazie : « La musique a un atout. Sans être politique, ni particulièrement engagée, car je ne pense pas que l’on délivre un message ; on n’est pas dans l’explication de texte quand on fait une chanson, on est une fois de plus dans ce ressenti, mais on rassemble. Donc, tant qu’à rassembler, autant partager des idées qui nous semblent justes et indispensables. »

Lucides quant à la magnétisation qu’ils provoquent, les artistes concernés poussent le curseur de la révolution verte autour de l’énergie, mais aussi de la modestie. Nash : « Je ne fais pas de la politique. Je fais de la musique. Donc, rien à voir. Par contre, ce qui est défendu ça me touche. »

« Nous sommes des locataires et non pas des propriétaires » comme le précise Zazie. D’ailleurs comment en seraient-ils autrement, puisque la musique a besoin d’électricité pour exister et d’avions durant les tournées. Comme dans d’autres secteurs économiques la musique alimente la pollution, et l’artiste sur scène est là pour, un petit peu, s’en excuser. Les causes qui menacent notre chère Terre parlent à tout le monde. Pas à vous ?

Par Elian Jougla - 06/2015 (Cadence Info)

L'AVIS DES INTERNAUTES

Cet espace vous est réservé.
Soyez la première personne à publier un commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous.

RETOUR SOMMAIRE