NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...

BLUES, SOUL, REGGAE, RAP, WORLD MUSIC...


THE BUTTSHAKERS : SWEET REWARDS
LA SOUL AU BOUT DES DOIGTS

Conduits par la chanteuse américaine Ciara Thompson, The Buttshakers produisent une musique de rhythm and blues tonifiante avec une touche de garage et une forte dose de sex-appeal. Pour annoncer la parution éminente de leur album « Sweet Rewards », et après nous avoir fait découvrir le titre éponyme il y a quelques mois, The Buttshakers nous invite à regarder et à écouter « In the City », un clip au texte engagé sur des images montrant les événements qui ont suivi la mort de Michael Brown en août 2014.


THE BUTTSHAKERS, UN COCKTAIL SONORE EXPLOSIF


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Dès les premières notes de « Sweet Rewards » ou de « In the City », The Buttshakers nous transportent de l’autre côté de l’Atlantique, là où le son de la Motown de Détroit ou de la Stax de Memphis ont signé quelques grands noms de la musique soul et rhythm and blues des années 60/70. Or, derrière les notes de guitare, les lignes de basse, et les riffs de cuivres aux arrangements millimétrés, se cache un groupe bien français issu de la région lyonnaise !

The Buttshakers existent depuis une dizaine d’années et ont forgé leur existence en se produisant aux quatre coins de l’Europe. Leur inspirations ? Autant le blues de Chicago, le gospel que le funk de Sly ou de J. B., sans oublier ces quelques héros de la musique afro-américaine que sont Otis Redding ou Aretha Franklin, dont la chanteuse Ciara Thompson a le bon ton de s’inspirer.

Enflammer les pistes de danse tel semble être leur mot d’ordre, car The Buttshakers ne manquent pas d’énergie. Avec eux, le rhythm and blues et la soul s’abattent sur nos oreilles sans temps mort, sans répit, dans cette pulsion incendiaire qui caractérise si bien le jeu instrumental de sa rythmique et de ses cuivres percutants.

Pour « Sweet Rewards », The Buttshakers ont choisi 'Underdog Records' comme label, celui de Otis Stacks et de John Milk ; des références qui nous font dire que l’album est entre de bonnes mains.


THE BUTTSHAKERS : SWEET REWARDS


IN THE CITY, UNE RÉPONSE À L’INJUSTICE

Dans leur second clip, « In the City », les rythmes addictifs sont toujours là. Ce cocktail détonant hérité de la vieille école de la soul, du rock garage et du funk estampillé années 80, vient en réponse à la voix généreuse de Ciara Thompson, elle-même portée par de belles envolées de chœurs.

La chanteuse américaine, qui était venu en France pour suivre des études - qui finalement, n’aboutiront jamais -, a certainement trouvé une réponse à sa destinée en intégrant The Buttshakers. Pour cette ancienne fan de musique punk, rien ne laissait supposer en effet un tel virage, si ce n’est cette révolte contenue qui éclate quand sa voix porte au loin.

Ce n’est certainement pas un hasard, non plus, si les images du clip montre des portraits de citoyens de Saint-Louis et des manifestations liées aux tensions qui ont suivi la mort de Michael Brown assassiné par un policier blanc ! Originaire de cette ville qui l’a vu grandir, Ciara reste bien naturellement au contact de ses racines. La contestation de nombreux artistes afro-américains envers la ségrégation, au moment de la révolte des ghettos du Bronx il y a plus de 40 ans, semble ne jamais avoir disparu.

Or, si Ciara signe le texte et se pose de toute évidence en militante, en combattante des causes justes, pour autant, la musique des Buttshakers garde le cap en conservant cet élan de sex-appeal qui font de leurs chansons des hits puissants. Face à ce genre d’injustice dont hélas les Etats-Unis se font souvent échos, « In the City » dont être surtout perçu comme un appel à l'unité des communautés.

« In the City » concentre en son cœur une qualité d’écriture et d’interprétation à l’énergie pure ; l'hymne soulful des Buttshakers impose son groove bien affûté. Ses quelques ‘call & response’, sortes d’appel-réponses qui desservent parfaitement le chant gospel, poussent ici la vélocité du funk dans ses retranchements. Rien ne se lâche ! Au contraire, tout s’apprécie dans une lente et progressive tension chargée d’émotion.


THE BUTTSHAKERS : IN THE CITY

Le collectif The Buttshakers a fait appel au réalisateur Bill Streeter pour cette vidéo qui a été tournée dans plusieurs quartiers de la ville de St Louis (Benton Park, Laclede's Landing, North Florissant et South City).


Par Xavier Chezleprêtre (Cadence Info - 01/2018)

The Buttshakers
Nouvel album Sweet Rewards Sortie en février 2018 chez 'Underdog Records'

Visiter le site officiel de 'THE BUTTSHAKERS'


RETOUR SOMMAIRE