NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...

MUSIQUE DE FILMS


GIORGIO MORODER ET
LA MUSIQUE DU FILM MIDNIGHT EXPRESS

Si depuis son apparition le disco colle à la peau du musicien Giorgio Moroder, la particularité de la BO qu’il composa en 1978 pour le film Midnight Express est d’avoir été la première musique écrite à la gloire des instruments électroniques...


UNE HISTOIRE VRAIE REMANIÉE PAR HOLLYWWOD

Réalisé par Alan Parker, le film Midnight Express s’est inspiré d’une histoire véridique. Inspiré seulement, car comme bien souvent dans le cinéma, le scénario et les dialogues s’adaptent aux mœurs en vigueur et surtout à la convenance des dirigeants en place.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


L’histoire de Billy Hayes, ce jeune touriste américain arrêté à la douane turque avec deux kilos de haschich et qui parvient à s’évader de prison pour retourner aux Etats-Unis, ne devait être qu'un point d’ancrage au déroulement du film, car dans les faits, l'histoire authentique sera profondément remaniée par l'imagination fertile du scénariste Oliver Stone (le futur réalisateur des films Platoon, JFK et Snowden).

La magie cinématographique doit opérer, et les transgressions avec l'histoire, le vécu, ne sont pas rares à Hollywood. Ce seraient même vu comme une signature, une marque de fabrique qui construit la légende. Au fond, l’important n’est-il pas de garder l’attention du spectateur durant tout le film ?


LE VRAI DU FAUX

D’abord, Billy Hayes part en vacances avec sa petite amie. Première convenance avec la réalité : il est parti seul en Turquie. Admettons. Mais l’histoire du viol répété en prison par un personnage patibulaire est une pure invention, puisque au contraire le vrai Billy Hayes a eu des rapports consentis avec quelques codétenus, comme il le précise dans son autobiographie. (Midnight Express par Billy Hayes).

Dans le film, l’un de ses geôliers est montré comme un être sadique qui s’abat continuellement sur le pauvre Billy Hayes, ce qui le pousse à le tuer pour s’évader. En réalité, ce sera lors d’un transfert dans une autre prison située dans l'île d'Imrali que Billy Hayes parviendra à s'échapper. Je passerai sous silence les quelques scènes de violence qui émaillent le film de part en part et qui ne sont là que pour justifier le sens du récit.

Midnight Express montre aussi la Turquie et ses parodies de justice quand, à 53 jours de sa libération, Brad Davis (1) alias Billy Hayes se voit condamner à la perpétuité. À cet instant précis, sa voix s’élève en direction de la cour et lance cette phrase : « Pour une nation de porcs, c’est carrément drôle de voir que vous n’en mangez pas. Jésus-Christ a pardonné aux salauds, moi je ne peux pas. Je vous hais ! Je hais votre nation, je hais votre peuple ! Et je baise vos fils et vos filles, car ce sont des porcs ! Vous êtes tous des porcs ! » Bien évidemment un tel discours n’est pas passé inaperçu aux yeux du gouvernement turc qui s’insurgea et réclama des excuses officielles, ce que fit très tardivement Oliver Stone en 2004.

1 - A la place de John Travolta, qui venait de triompher dans Saturday Night Fever, et de Richard Gere, également pressenti pour incarner Billy Hayes, ce sera finalement Brad Davis, un acteur alors inconnu, qui obtiendra le rôle. Grâce au film, le jeune comédien remportera en 1979 le "Golden Globe de la révélation masculine."


GIORGIO MORODER : LOVE'S THEME


GIORGIO MORODER ET LA MUSIQUE DU FILM

Oscar de la meilleure musique de film en 1978, la BO de Midnight Express a laissé des traces derrière elle, car celle-ci est arrivée à point nommé dans le sillage des premières musiques électroniques chères à Vangelis ou à Jean-Michel Jarre. Pour Alan Parker, il était bien difficile d’imaginer l’un des papes de la musique disco faire son entrée dans le monde si particulier de l’illustration sonore, cependant, face aux différents arguments déployés par les producteurs du film, le réalisateur finira par accepter le compositeur dans son film.

Avant d'écrire la musique du film Midnight Express, Giorgio Moroder est d'abord un chanteur au succès modeste. Dans les années 70, il s'installe à Munich, devient producteur, et fonde son label 'Oasis Records'. L'année 1975 sera décisive dans sa carrière. Il triomphe alors avec la chanteuse Donna Summer et son étonnant « Love To Love You Baby ». Ce titre faussement langoureux (qui dure 16 minutes dans sa version long play) emporte l'adhésion du public grâce à son chant empreint d’un érotisme torride. « Love To Love You Baby » bouscule les codes sonores de l’époque et devient très rapidement un classique incontournable de la musique disco.

Pour Giorgio Moroder, son « Love To Love You Baby » sert en réalité d’amorce pour la mise en marche de sa révolution musicale électronique. En 1977, la même année que « I Feel Love », un autre de ses succès, le musicien publie l’album « From Here To Eternity » et confirme plus que jamais son désir de construire des musiques à base d’instruments électroniques. Dans ce disque, les titres s’enchaînent comme dans un mix et superposent aux rythmes marqués, des boucles synthétiques et des basses profondes, les mêmes que l’on retrouve dans la musique de Midnight Express.


GIORGIO MORODER : CHASE

« Chase » est le titre le plus célèbre de la BO de Midnight Express, mais dans les faits, il n’est qu’un démarquage d’une mélodie déjà présente dans l’album « From Here To Eternity ». Durant cette période, Moroder utilise intensément les synthétiseurs Moog. Cependant, côté rythme, comme il n’existe pas encore d'instrument programmable assez efficace pour remplacer un batteur de studio, Moroder fait appel une fois de plus à son ami batteur Keith Forsey, complice de son aventure musicale depuis « Love To Love You Baby ».

Le score de Midnight Express a été enregistré entre Munich et Los Angeles. Deux chansons apparaissent au sein des instrumentaux dominateurs : « Thème from Midnight Express » par Chris Bennett et « Istanbul Blues » chanté par David Castle. À noter que les musiques entendues dans le film ne sont pas exactement les mêmes que celles figurants dans le disque ce qui, peut-être, ne conviendra pas à tous ceux qui ont admiré le travail produit par le compositeur.

On doit saluer chez Giogio Moroder son côté précurseur, notamment dans le domaine de la "house music" où il a su marier structures sonores et groove implacable... mais aussi son utilisation du vocoder et de quelques chœurs féminins délicieux ! La musique de films, sans être sa profession de foi, lui permettra tout de même d’asseoir quelques performances jusqu’au cœur des années 80 : American Gigolo (1980), Flashdance (1983), Scarface (1983) et Top Gun (1986).

Par Elian Jougla (Cadence Info - 05/2018)

Liste des titres contenus dans « Midnight Express »

  • 1. Chase (8:24)
  • 2. Love's Theme (5:33)
  • 3. Theme from Midnight Express (Instrumental) (4:39)
  • 4. Istanbul Blues (Vocal) – David Castle (3:17)
  • 5. The Wheel (2:24)
  • 6. Istanbul Opening (4:43)
  • 7. Cacophoney (2:58)
  • 8. Theme from Midnight Express (Vocal) – Chris Bennett (4:47)

À CONSULTER

Giorgio Moroder, la légende du disco fait son retour


Vous avez aimé cette page ? Alors, suivez-nous sur les réseaux sociaux !

L'AVIS DES INTERNAUTES

Cet espace vous est réservé.
Soyez la première personne à publier un commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous.

RETOUR SOMMAIRE 'MUSIQUE DE FILMS'