L'info culturelle des musiques d'hier et d'aujourd'hui

BLUES, SOUL, REGGAE, RAP, WORLD MUSIC...


YAMÊ BANTU, RÉINVENTE LE RAP AVEC SA VOIX AU GROOVE SINGULIER

Le franco-camerounais Yamê Bantu est un rappeur atypique. Fonctionnant généralement sur le moyen fédérateur du « duplicata », le jeune artiste nous sort de la lourdeur des poncifs du genre en inventant un mode de communication dans lequel la voix parlé, le chant, les vocalises et les chœurs deviennent tour à tour des éléments essentiels de sa créativité.


YAMÊ, L'ART DU MÉLANGE ET DU BON DOSAGE

Yamê sera-t-il la future icône du rap français ? Du haut de ses 30 ans, l'artiste a bon espoir, d'autant que son dernier projet, Elowi, ne cesse d'être commenté dans les médias avec des avis extrêmement favorables. Pour autant, le rappeur a conscience que la personnalité d'un artiste tout comme son talent doit toucher, faire réagir et interroger. Avec son slogan ornant TikTok : « Un piano, des chicots, t’as capté », c'est sur le réseau branché que Yamê se voit propulser en un éclair sur le devant de la scène, comme en témoigne son hashtag (#yamebantu) qui récolte des centaines de milliers de fans et le place dans le fol espoir de s'ouvrir une carrière à l'international.

© Colors Studio YouTube.

Cette succès story, aussi inattendue que rapide, la depuis hissée à la première place du Top 50 sur Spotify avec son titre Bécane sorti l'été dernier sur la chaîne berlinoise "Colors". Avec son timbre de voix unique qui s'envole vers les aigus et sa façon d'aborder le rap, Yamê prouve que le hip-hop peut devenir autre chose qu'un flow de paroles insipides posé sur une étagère de rythmes automatisés. Le chanteur a pour lui le charisme, certes, mais également le flow indescriptible du rappeur et tout ce qui concourt à produire du puissant et de l'original en décodant et en brisant les chaînes du classique hip-hop. Son écriture est soignée, tout comme sa voix avec laquelle il démontre une parfaite maîtrise en nous entraînant aux frontières du jazz et de la soul.

C'est au mois d'octobre dernier que Yamê faisait part à ses fans de son dernier projet, Elowi, un album composé de neuf titres dont Ayo Mba, en guise d'ouverture, suffit à démontrer la tonalité atypique et fluidifiante de sa créativité. Passant du grave à l'aigu, la virtuosité vocale s'emploie aussi à travers le titre Call of Valhalla, alors qu'en poursuivant, on relève dans Lowkey une sorte de dénuement orchestral, si ce n'est l'emploi d'une boîte à rythmes s'amusant des syncopes. Pour bien des raisons, le disque Elowi mérite d'être découvert. Et si Déter est certainement le titre le plus volontairement tourné vers le rap, Quête nous renvoie directement à ses racines camerounaises. Yamê nous invite à voyager. Assurément !


YAMÊ : "BÉCANE"

À PROPOS DE YAMÊ (BIOGRAPHIE)

Né d’une mère informaticienne et d’un père musicien reconnu au Cameroun, Yamê a été plongé très tôt dans la musique, un art que l'étude du piano happera comme un aimant et avec lequel il puisera ses premières inspirations. Originaire du Val-d'Oise, il quitte la France à l’âge de 5 ans et part vivre à Douala, au Cameroun, mais le décès soudain de sa mère l’oblige à revenir sur notre sol six ans plus tard. D'elle, il retiendra les empreintes des technologies informatiques, celles des jeux vidéo, se définissant avant tout comme un « geek » appartenant à la génération « Internet ».

À l'adolescence, sa passion pour la musique grandit avec la foi de l'autodidacte. La musique, c'est s'assurer l'échappatoire sans encore penser à l'avenir. Entre chanson française et internationale qu'il n'hésite pas à proposer sur YouTube : La Bohème de Charles Aznavour ou Feeling Good de Nina Simone, la musique camerounaise hérité du père ou de Papa Wamba, sans oublier la culture rap (Booba, Captaine Roshi...), construisent petit à petit son identité musicale.

Yamê a conscience que si le créneau des réseaux sociaux influence la destinée de l'artiste, la scène est le maître mot pour affirmer ses valeurs. Aussi, voit-il d'un bon œil les occasions qui se présentent à lui, même improvisées, pour autant que celles-ci servent d'expériences constructives pour développer son propre style.

Gestionnaire de données dans une entreprise informatique, la nuit venue, Yamê revêt son habit de pianiste chanteur. Puis, c'est le grand saut. En mars 2021, il quitte son travail d’employé et lance sa carrière musicale en revisitant à sa manière et avec son groove singulier, ce qui lui tient à cœur. Son style, il le tient déjà : des textes influencés par ses expériences, son vécu et un chant de crooner qui le distingue et qui transporte avec aisance sa voix dans les aigus. Ses interprétations s'appuient sur une véritable identité organique, sans effets artificiels.


YAMÊ : "QUÊTE"

ENTRE HIP-HOP, JAZZ ET SOUL

Sans établir de lien direct, on songe bien sûr à Stromae qui avait fait figure de trublion en enflammant le Web en 2014 à travers des clips prenant à témoin le cinéma comme moyen d'expression. Le jeune artiste parviendra-t-il de son côté à créer le lien invisible entre les inconditionnels du hip-hop et celles et ceux qui pensent que les musiques sont suffisamment perméables pour s'interconnecter entre elles ? Yamê nous apporte déjà un élément de réponse à travers ses compositions minimalistes ouvertent aux influences diverses. Entre hip-hop, jazz et soul, il est certain que l'artiste remue les codes et a visiblement tout le potentiel d'imaginer d'autres choses. Avec son dernier projet, Elowi, nul doute que Yamê est parvenu à une forme de consécration à un âge où d'autres se cherchent encore.

Par Elian Jougla (Cadence Info - 01/2024)

À CONSULTER

LE RAP FRANÇAIS ET SON HISTOIRE

Peu de temps après avoir envahi le bronx et ses communautés afro-américaines et latines, le rap débarque en France. Vingt-cinq ans après, l'histoire du rap français conserve ses paradoxes, dont le premier est d'être populaire auprès des moins de 25 ans tout en étant encore rejeté par les gros médias.

LE RAP, UN MÉLANGE DE CULTURE ET D’INFLUENCES

Depuis 1975, le rap n’a eu de cesse de se diversifier pour asseoir sa différence. L'histoire du rap a puisé ses influences dans la culture parlée afro-américaine, dans ses joutes verbales pratiquées dans les rues et les prisons.


RETOUR SOMMAIRE
FB  TW  YT
CADENCEINFO.COM
le spécialiste de l'info musicale