CLASSIQUE / TRADITIONNEL


HUIT JEUNES PIANISTES CLASSIQUES À DÉCOUVRIR

Les huit pianistes qui suivent ne dépassent guère l’âge de vingt-cinq ans et représentent quelque part la "jeune garde" du piano classique. Un brillant avenir s’ouvre à eux. Voici quelques mots placés à leur intention…


DU PIANO CLASSIQUE RICHE DE DIVERSITÉ

GUILLAUME BELLOM

Ce pianiste est l’exemple type du musicien qui n’a su choisir son instrument d’adoption que tardivement. En effet, le musicien de 28 ans a longtemps hésité entre le violon et le piano. C'est au Conservatoire de Besançon qu'il entreprend vingt ans auparavant l'étude conjointe des deux instruments, remportant brillamment tous les prix. Il poursuit ses études au conservatoire de Paris dans les classes de Nicholas Angelich pour le clavier et de Roland Daugareil pour les cordes. La fréquentation assidue du répertoire pianistique signe finalement l'arrêt de sa double orientation. Avec Ismaël Margain, il forme un duo à quatre mains. Ensemble, ils enregistrent des œuvres de Schubert et Mozart. Guillaume Bellom a déjà participé à de grands festivals comme ‘Piano aux Jacobins’ ou les ‘Sommets musicaux de Gstaad’.


Un bloqueur publicitaire bloque une grande partie de cette page.

Visiter le site officiel de Guillaume Bellom

JULIEN BROCAL

Originaire d’Arles, ce pianiste s’est fait remarquer suite à l’enregistrement de son premier CD consacré à Chopin. Julien Brocal a 32 ans, et depuis 27 ans ses doigts se posent sur les touches des pianos. Il commence son apprentissage avec Erik Berchot au Conservatoire de Marseille où il obtient tous les prix possibles. Direction : l'École normale de Paris où il est pris en main par Rena Shereshevskaya. Repéré par Maria-Joào Pires à la Cité de la Musique, il est admis dans sa classe à la Chapelle-Royale de Bruxelles et participe à son projet altruiste Partitura. Julien Brocal est sans aucun doute un des jeunes loups du piano classique à venir.

Visiter le site officiel de Julien Brocal

TANGUY DE WILLIENCOURT

Le pianiste a fait ses armes au Conservatoire de Paris, sous la férule de Claire Désert, Roger Muraro et Jean-Frédéric Neuburger. Le jeune pianiste est diplômé d'un prix d’accompagnateur et un autre de direction de chant. Puis, il s’attaque à la direction d’orchestre avant de songer à la musique de chambre. Ce pianiste-là – d’ailleurs doit-on vraiment le qualifier de pianiste étant donné la volonté avec laquelle il diversifie sa carrière – croit en la joie de partager ses émotions sur scène avec d’autres musiciens.

Visiter le site officiel de Tanguy de Williencourt

JEAN-BAPTISTE DOULCET

Les particularités de ce pianiste sont assez étonnantes, dans le sens où très jeune il se fait remarquer par ses qualités de compositeur et d’improvisateur. Capable d’avoir su écrire une sonate pour piano à 16 ans, il est en mesure d’improviser en partant de mélodies quelconques. Un jeu qu’il partage avec le public sur scène. Le pianiste a aujourd’hui 27 ans, et son enseignement est pourtant des plus classique (même s’il décroche une licence en improvisation au Conservatoire de Paris et suit des études en classe d'écriture et de musique de chambre). Il grave un album qui mêle œuvres écrites (Beethoven, Schumann…) et improvisations. Ce pianiste atypique est un inconditionnel du cinéma ; une autre de ses passions qui démontre la curiosité de ce musicien.

JEAN-PAUL GASPARIAN

Outre un cursus universitaire en parallèle de ses études musicales, ce jeune pianiste de 24 ans passionné de littérature et de cinéma développe un toucher d’une grande maturité. Ses interprétations sont là pour en attester. À son répertoire quelques grands noms : Beethoven, Mozart comme Chopin, Brahms Tchaïkovski, Saint-Saëns... la liste pourrait s’allonger. Parcours classique au Conservatoire où il a suivi les enseignements de Jacques Rouvier, Michel Béroff et Bertrand Chamayou. Gasparian est le lauréat de plusieurs compétitions, distingué par l'Académie de Salzbourg et la Fondation Cziffia. Il a reçu le ‘Premier Prix du Concours de Brème’. Gasparian a fondé le Trio Cantor, avec Shuichi Okada et Gauthier Broutin.

Visiter le site officiel de Jean-Paul Gasparian

ALEXANDRE KANTAROW

Alexandre Kantarow a 22 ans. Né en Auvergne, il est le fils du violoniste et chef d'orchestre Jean-Jacques Kantorow. Le piano semble un jeu pour lui. C’est après avoir regardé un épisode de Tom et Jerry, qu’il reproduit la mélodie de la Rhapsodie hongroise n°2 de Liszt, alors qu'il a tout juste trois ans. Alexandre reçoit l’enseignement de Pierre-Alain Volondat à la Schola Cantorum, avant d’intégrer le Conservatoire de Paris dans la classe de Frank Braley. Sous la direction de son père, il a déjà enregistré les deux concertos de Liszt, même s’il aime particulièrement Brahms. « La douceur de son caractère n'a d'égale que la richesse des couleurs qu'il offre au piano » pouvait-on lire dans Classica.

ISMAËL MARGAIN

Le jeune homme de 28 ans a de l'assurance, des convictions et du naturel. Ismaël est fait pour l'échange, le don, l'élévation. Aurait-il un don surnaturel ? Né à Sarlat, dans le Périgord, le musicien n'étudie pas seulement le piano (serait-ce trop peu ?), car la flûte et le saxophone sont là pour compléter sa fibre artistique. Le jazz peut-être ? Toutefois il entre au Conservatoire de Paris dans la classe de Nicholas Angelich avant de poursuivre avec Roger Muraro. Il reçoit le ‘Troisième Prix du Concours Long-Thibaud-Crespin’ en interprétant le Concerto pour piano n°23 de Mozart. Soutenu par la Fondation Yamaha, il forme avec Guillaume Bellom un duo fascinant.

Visiter le site officiel de Ismaël Margain

NATHALIA MILSTEIN

Petite-fille d'un professeur du Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, Nathalia Milstein est née à Lyon. Elle reçoit les premières bases par son père. Ensuite, direction Genève où elle est admise dans la fameuse classe créée par Liszt et dirigée par Nelson Goerner. Première femme à recevoir le ‘Premier Prix du Concours de Dublin’, c’est toutefois en remportant le ‘Prix du Jeune Soliste 2017 des médias francophones publics’ que les portes des prestigieuses salles du monde entier se sont ouvertes à elle.

Visiter le site officiel de Nathalia Milstein

Par Patrick Martial (Cadence Info - 04/2020)


RETOUR SOMMAIRE
Facebook   Twitter   YouTube

sites partenaire : pianoweb.fr - musicmot.com