NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...

CLASSIQUE / TRADITIONNEL


LES CHEMINS POUR DÉCOUVRIR L'OPÉRA

Quand on cherche à apprécier l’opéra, ses amateurs vous diront qu’il vaut mieux le voir en vrai, sur scène, plutôt qu’à travers l’écran du téléviseur, toujours réducteur. Cependant, il existe tellement d’opéras avec des époques et des styles si différents qu’il est préférable d’y aller « piano »… Sur cette page, je vous propose plusieurs listes classées par popularité et époque.


ETRE METHODIQUE

Dans un premier temps, préalablement à l’achat d’un CD d’opéra, vous pourriez rechercher des extraits de l’œuvre sur Internet. Des plateformes audio ou vidéo de streaming vous apporteront une idée sur le style, l’époque, les sensations que vous éprouvées. Si vous habitez une ville, vous pourrez peut-être emprunter le CD dans une médiathèque.

La durée des opéras dépassant régulièrement une heure, deux heures, écoutez-le par tranche, par exemple un acte à la fois. Il est important de se laisser envahir et il ne faut pas reculer à la première écoute. L’opéra s’apprécie sur la durée.


FAIRE LE BON CHOIX


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Un opéra ne se choisit pas par hasard. Il faut être méthodique. Certaines œuvres sont plus abordables que d’autres, plus facile à comprendre, à digérer. J'ai dégagé plusieurs listes allant crescendo, de l’opéra le plus abordable au plus ardue, ou par époque. Une part de subjectivité existe bien évidemment dans ces choix.

  • Le Barbier de Séville (Rossini)
  • La Bohème (Puccini)
  • Carmen (Bizet)
  • Don Giovanni (Mozart)
  • La Veuve Joyeuse (Lehár)
  • La Vie Parisienne (Offenbach)
  • La trilogie : Rigoletto, La Travatia, Le Trouvère (Verdi)
  • La Tosca (Puccini)

Tous les opéras de cette première liste sont populaires et ont été presque tous adaptés au cinéma. La prédominance mélodique est souvent là. L'époque, le contexte historique et sociologique traduits dans les livrets apportent une première indication de la richesse culturelle de l’opéra.

Si vous êtes devenu suffisamment familier pour apprécier la plupart de ces opéras, vous serez prêt à passer au niveau supérieur…

Cette seconde liste contient des opéras dont l’abord demande un peu plus d’effort, surtout si vous désirez les comprendre et ainsi apprécier leur juste valeur.

  • Aida (Verdi)
  • La Chauve-Souris (Johann Strauss)
  • Les Contes d’Hoffmann (Offenbach)
  • Eugène Onéguine (Tchaïkovski)
  • La Flûte enchantée (Mozart)
  • Madame Butterfly (Puccini)
  • Les Noces de Figaro (Mozart)
  • La Walkyrie (Wagner)

Ces deux listes dont vous venez de prendre connaissance reposent sur des répertoires liés aux époques classique et romantique. La troisième liste remonte dans le temps, plus exactement à l’époque baroque et au tout début du classicisme. Piocher dans cette liste n’est qu’une question de goût personnel.

  • Armide (Lully)
  • Le Couronnement de Poppée (Monteverdi)
  • Les Indes Galantes (Rameau)
  • Giulio Cesare (Heandel)
  • L’Olimpiade (Vivaldi)
  • Platée (Rameau)
  • Le Roi Arthur (Purcell)
  • La Servante maîtresse (Pergolèse)

APPROFONDIR L’OPERA

Continuons notre prospection dans le vaste labyrinthe des opéras. A ce stade, nous abordons les piliers du répertoire, des ouvrages dont on ne prononce le titre qu’avec le regard brillant et en l’entourant de superlatifs. Ce sont des ouvrages denses qui, au départ, peuvent effrayer. Ici, l’oreille doit être aiguisée. Avoir le livret sous les yeux est indispensable si l’on souhaite ne pas perdre une miette de l'histoire.

  • Boris Godounov (Moussorgski)
  • Le Château de Barbe-Bleue (Bartók)
  • Le Chevalier à la rose (Richard Strauss)
  • Hippolyte et Arcie (Rameau)
  • Otello (Verdi)
  • Parsifal (Wagner)
  • Pelleas et Mélisande (Debussy)
  • Wozzeck (Berg)

CHERCHER AILLEURS…

Notre dernière liste flirte avec des œuvres parfois à la limite de l’opéra ce qui, pour certaines personnes, pourra être une solution de découverte autrement passionnante ; la découverte de l'opéra par la petite porte, en somme !

  • L’Amour des trois oranges (Prokofiev)
  • Bánk bán (Erkel)
  • Dialogues des carmélites (Poulenc)
  • L’Enfant et les Sortilèges (Ravel)
  • L’Etoile (Chabrier)
  • Jenufa (Janácek)
  • Porgy and Bess (Gershwin)
  • Le Prince Igor (Borodine)
  • Rusalka (Dvorák)
  • La Vie brève (Falla)

Par PATRICK MARTIAL (Cadence Info - 06/2015)


AUTRES SUJETS CONCERNANT L'OPÉRA

Découvrir l'opéra grâce aux disques et DVD

Les coulisses de l'opéra

L'opéra et ses idées reçues

L'opéra junior de Montpellier, une expérience unique

Petites histoires de chanteurs et chanteuses d'opéra


L'AVIS DES INTERNAUTES

Cet espace vous est réservé.
Soyez la première personne à publier un commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous.

RETOUR SOMMAIRE