L'info culturelle des musiques d'hier et d'aujourd'hui

MUSIQUE & SOCIÉTÉ.


LES TRIBUTE BANDS, L'ART DE FAIRE REVIVRE LES GROUPES POP ET ROCK DISPARUS

Depuis quelques années, le public plébiscite des concerts d'un nouveau genre qui ont pour particularité de faire revivre le répertoire d'un artiste ou d'un groupe populaire qui a cessé d'exister ou qui a déserté la scène. Ces « concerts revivals » permettent à des musiciens amateurs ou professionnels de faire carrière tout en se glissant dans la peau de leurs héros. Nommés « Cover Band » ou « Tribute Band », voici leur mode d'emploi.


LES « COVER BANDS», POUR DES SOUVENIRS NOSTALGIQUES

De nos jours, plus personne ne s'étonne de voir des artistes monter sur scène pour interpréter un répertoire consacré exclusivement à un célèbre groupe de rock ou de pop. Pour certaines personnes, oublier les Queen, les Beatles, les Pink Floyd, les Doors ou des chanteurs tels que Elvis Presley et David Bowie n'est pas concevable.

Si tous ces groupes et artistes ne sont plus là pour faire vibrer les cœurs, ils ont en commun d'avoir été en leur temps d'éminents représentants du courant musical qu'ils représentaient et d'être, aujourd'hui encore, dans la playlist de plusieurs générations. Quelques groupes amateurs comme professionnels ont décidé de prendre les choses en main et de les remplacer en recréant l'ambiance d'autrefois. À la clé, des concerts et des salles combles, des musiciens et des spectateurs réunis autour d'une nostalgie commune.

© momentcaptured1 flickr.com – Les Kiss Nation pour un programme ravageur !

Une fois sur scène, le spectacle est parfaitement rodé. La qualité artistique va au-delà de la « simple reprise » jouée pour le fun. Les instruments demeurent les mêmes, le timbre des voix suit, les solos épousent les contours, et les tenues adoptent les looks d'antan. Les groupes les plus aboutis adoptent l'espace scénique avec une mise en scène similaire aux « originaux ». Se maquiller, porter des perruques, revêtir des chemises de soie et des jeans, chausser des boots n'engendrent pas de problèmes, ni les rides accusatrices de ces interprètes parfois dans la fleur de l'âge.

Durant le spectacle, le public frappe des mains et des yeux se ferment pour plonger au plus profond des souvenirs. Pour les fans d'hier, le rendez-vous ne doit être manqué sous aucun prétexte, même si l'ambiance hystérique et les cris portés par l'insouciance d'une jeunesse disparue laissent place désormais à des yeux qui brillent. À la fin du concert, le sourire aux lèvres est là et c'est ça qui compte le plus pour un public devenu orphelin.


THE POLICE MEN (2018)
(reprise de Roxanne, Walking on the moon, De do do do, De da da da, Can't stand losing you, Message in a bottle, Every breath you take)

DES MUSICIENS DEVENUS LES ACTEURS D'ÉPOQUES RÉVOLUES

Les Tribute Bands compensent un manque, toutefois, ils soulèvent un étonnant paradoxe, car il y a peu encore, les groupes qui reprenaient des chansons en chœur n'avaient pas la cote, et même pire : ils pouvaient être méprisés. Interpréter des chansons extrêmement populaires représente toujours un défi pour les musiciens. Pour le fan inconditionnel, la raison est toute trouvée : « Il ne faut surtout pas y toucher ! »

En effet, gare au sacrilège si la moindre erreur est commise. Le rapprochement avec les orchestres de bal ou ceux d'animation semble évident, de même que toute reprise signifie un manque d'originalité et de créativité. Or, avec les Tribute Bands, il ne s'agit pas de faire danser ou de produire un fond sonore, mais de réaliser un spectacle à la hauteur de l'ambition des artistes d'hier. Ces musiciens-là ne jouent nullement dans la même cours. La comparaison n'a pas lieu d'être. Ce sont généralement d'excellents musiciens qui interprètent la musique avec respect. Ils rejouent les chansons de leurs idoles de la même façon que les musiciens classiques abordent les grands compositeurs.

© LindsayG0430 (wikimedia) – The Fab Four, les Beatles of course ! (08/2012)

Est-ce de la magie ? Non ! Pour les musiciens de ces bands, c'est une manière de remonter le temps et de plonger dans l'univers d'un chanteur ou d'un groupe populaire tout en assurant une carrière artistique qu'ils espèrent la plus rentable et autonome possible. Pour y parvenir, il faut de l'énergie, une constance et se persuader de son utilité en comblant au mieux le vide affectif du public. Le net avantage de ce genre de spectacle est de ne pas porter la responsabilité du répertoire, puisque celui-ci est déjà dans tous les cœurs.

Les musiciens d'un « Cover Band » ne sont que les acteurs d'une époque, des comédiens qui tentent de faire oublier musicalement des histoires qui se sont souvent achevées dans la douleur ou dans l'incompréhension la plus totale. Avec les années, la nostalgie s'installant, les fans d'aujourd'hui sont en quête de renaissance, simplement pour revivre une suite logique ou pour révéler, chez les plus jeunes, les aventures musicales vécues par leurs parents et grands-parents. C'est cette cause, très défendable, qui justifie la présence des Tribute Bands.


LES RABEATS EN EXEMPLE

En France, le Tribute Band est généralement associé à la reprise de chansons françaises ou non provenant exclusivement d'un artiste ou d'un groupe, alors qu'en Angleterre ou aux États-Unis, la définition est nettement plus permissive. Elle peut comprendre la reprise de titres correspondant à une période précise comme le rock'n'roll, le disco ou visant des répertoires constitués uniquement d'adaptations.

Les Français ont fini par adopter ce « type moderne » de concerts, au point que le succès de certains groupes talonne les « originaux ». Le premier Tribute Band à avoir exploité ce « filon artistique » en France, s'appelle les Rabeats. Ils viennent d'Amiens et depuis 1999, ils sillonnent la France en interprétant tout le répertoire des Beatles. Dans la peau des quatre de Liverpool, ils remplissent les salles jusqu'à investir la scène de l'Olympia comme les originaux. Leur intention est de donner un aperçu de ce que pouvait être les Beatles sur scène à leur apogée. Les costumes, le matériel, tout a été soigneusement respecté. Que ce soient les amplis (des Vox), la fameuse basse de Mc Cartney, la Rickenbacker, ou la batterie Ludwig si chère à Ringo. Tout doit être conforme !

LES RABEATS : "OLYMPIA 2022"

À ce jour, les Rabeats totalisent plus de 1 000 concerts, une performance que la plupart des groupes aimerait voir figurer dans leur press-book, d'autant que le répertoire des Beatles comporte quelques pièges d'une remarquable subtilité. Ces quatre musiciens, réunit autour d'une passion commune, ont pour mission de surmonter ces écueils pour offir aux spectateurs toutes les promesses attendues, pour que le bonheur s'installe dans leur cœur comme un jour sans fin.

Par Elian Jougla (Cadence Info - 02/2023)

AUTRES « TRIBUTE BANDS » POPULAIRES

Si vous aimez...

  • ABBA : A-Teens (groupe suédois)
  • Beatles : The Fab Four (groupe américain)
  • Bee Gees : B3 (groupe américain)
  • Brassens : The Brassens (La Pompe Moderne - groupe français comprenant un répertoire divers repris à la façon de Geoorges Brassens)
  • Genesis : Still Collins (groupe allemand)
  • Grateful Dead : Dark Star Orchestra (groupe américain)
  • Jean-Jacques Goldman : Goldmen Tribute (groupe français)
  • KIss : Kiss Nation (groupe américain)
  • Led Zeppelin : Dread Zeppelin (groupe américain – adaptation reggae)
  • Pink Floyd : Best of Floyd (groupe français)
  • Police : The Police Men (groupe argentain)
  • Rolling Stones, Sex Pistols, Téléphone... : Les Bidochons (reprises parodiques)

À CONSULTER

LE CONCERT À DOMICILE, UN NOUVEAU CHALLENGE

Le spectacle d'un chanteur ou d'un groupe de musique se produisant chez le particulier est devenu d'une grande banalité, si bien que des sites spécialisés ont vu le jour pour mettre en relation les artistes avec les particuliers...

LE RETOUR DES CHANSONS TUBES

La reprise de chansons n’est pas un nouveau phénomène. Les chanteurs rendent souvent hommage à ceux qui les ont influencés. Mais aujourd’hui, la démarche artistique est toute différente...


RETOUR SOMMAIRE
FB  TW  YT
CADENCEINFO.COM
le spécialiste de l'info musicale