NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...
QUELQUES SUGGESTIONS...

ROCK, POP, ELECTRO...


MANCHESTER MUSIC CITY 1976-1996 – JOHN ROBB

Le musicien et journaliste John Robb, ex-chroniqueur du Sunday Times et du Guardian, nous conte, par témoignages interposés, la fantastique explosion musicale de la ville anglaise Manchester. Micro à la main, le journaliste est parti à l’aventure pendant une année sur les traces de ce rock qui a traversé l’épisode punk comme un éclair. Le livre est composé de témoignages recueillis auprès des principaux acteurs de cette période. Producteurs, musiciens, managers et journalistes y vont de leurs commentaires, le tout relevé d’anecdotes propres à ravir n’importe quel fan.

Dans ce livre, les groupes Smith, Sones Roses, Oasis, mais également Happy Mondays ou Buzzcocks croisent d’autres noms moins connus, comme Howard Devoto ou Shaune Ryder. Une vraie galerie de récits flash et de portraits, hauts en couleurs, qui démontrent une fois de plus que la scène rock anglaise est une scène à part.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Qu’ils s’appellent Johnny Marr, Ian Brown, Jon Savage ou Peter Shelley, tous les acteurs de cette époque commentent sans fausse pudeur les expériences passées, les premiers concerts et les errances dans les rues sombres de Manchester.

Anecdotes, souvenirs, analyses, les récits s’entrecroisent et dépeignent aussi Manchester, une capitale musicale qui a su imposer sa tonalité rock sur fond de crise économique durant pratiquement trois décennies. Manchester Music City, avec ses 480 pages, s’adresse avant tout aux amoureux des premières distorsions punks jusqu’à la new wave, froide et méticuleuse.

Ed. Rivages - 482 pages - 21.50€

DICTIONNAIRE AMOUREUX DU ROCK – ANTOINE DE CAUNES

Tout ou presque est dans le titre. Antoine de Caunes est un incurable amoureux de la musique rock. Dans ce livre défile la musique qui l’a fait vibrer ou qu’il a rencontrée tout au long de sa vie : Bruce Springsteen incarnant à ses yeux l’artiste rock par excellence, mais aussi Magma, groupe unique dont on ne soulignera jamais assez l’originalité musicale et la combativité.

La musique rock, il lui a toujours été fidèle, devenant au fil des années son ardent défenseur. Elle a suivi son existence, dans les bons moments, comme dans ceux plus douloureux. C’est pour lui une source bienfaisante capable de repousser au loin n’importe quel amphétamine ou anti-dépresseur.

Le Dictionnaire Amoureux Du Rock ne doit être parcouru ni comme une banale succession de définitions, ni en suivant page après page tout un tas de biographies, de AC/DC jusqu’à ZZ Top. Là, n’est pas l’objectif premier du livre. Pour son auteur, Le Dictionnaire Amoureux Du Rock est avant tout un livre de l’épiderme, un livre peuplé d’émotions et de souvenirs impérissables.

L’ancien animateur des émissions Les Enfants Du Rock, Chorus, Houba-Houba et Rapido, a interviewé pratiquement toutes les rock stars qui figurent dans l’ouvrage. Son dictionnaire ne cherche pas à recenser tous les groupes et artistes de la scène rock, car ainsi qu’il le précise… ‘La vie est trop courte, on ne peut quand même pas aimer tout le monde.’… ‘Pour moi, tout est parti d’un concert des Beatles‘, aime-t-il préciser.

Le sujet lui tenait à cœur. Son attitude, comme ses propos, penchent vers un prosélytisme qui ne surprendra personne. Pourtant, ils conservent une certaine objectivité et un emballement mesuré. Nous sommes bien loin de l’animateur de Rapido qui débitait à vitesse grand ‘V’ des propos sur un ton ironique.

Ed. Plon - 736 pages – 24€


Pour les éditions Plon, Antoines de Caunes présente son
DICTIONNAIRE AMOUREUX DU ROCK


ROCK FRANÇAIS – PHILIPPE MANŒUVRE

Philip Manœuvre est certainement le plus connu des ‘rock critic’ français. L’ancien journaliste et directeur des célèbres magazines Rock’n'Folk et Métal Hurlant est comme Antoine De Caunes, un passionné de musique rock (bien que sa présence en tant que membre du jury de La Nouvelle Star ait pu surprendre ceux qui avaient suivi son parcours). Heureusement, l’ancien animateur des Enfants Du Rock continue de s’impliquer dans la musique qu’il affectionne en proposant des hors-séries sur ARTE ou en concoctant des livres comme ce ‘Rock Français, de Johnny à BB Brunes‘, qui regroupe une sélection de 111 albums provenant de la culture rock française.

Pas moins d’une quarantaine de plumes ont contribué à l’écriture du livre. Tout cet aréopage de spécialistes porte ainsi à notre connaissance les plus belles heures du rock Français. Bien présenté, ce ‘catalogue discographique’ propose un classement chronologique, avec pour chaque disque un long commentaire écrit par un journaliste ou un musicien, suivi ou précédé de la photo de la pochette vinyle d’origine dans un format pleine page.

Le but de ce livre est de nous plonger en une fraction de secondes dans l’univers du rock français. Rapidement, on s’aperçoit que la sélection opère le grand écart, car on ne peut trouver de point commun entre Les Chats Sauvages cuvée 1961, qui joutent avec les chanteurs yé-yé, et la pétillante Izia Higelin, version 2009. De plus, les 111 disques n’ont pas tous fait partie du box-office. Loin de là ! D’ailleurs, Philippe Manœuvre nous avertit dans sa préface.

Ce ‘Rock Français, de Johnny à BB Brunes‘ possède des perles rares, des curiosités. Manœuvre et ses comparses sont de fines plumes, des bonimenteurs qui manient habilement le verbe pour mettre en lumière quelques trésors oubliés. C’est ainsi que Ronnie Bird côtoie le trio Bijou et que le rock électronique de Heldon partage l’affiche avec la new wave de Marquis de Sade. Sacré éclectisme qui nous interpelle et qui nous rappelle qu’il n’existe pas seulement du rock en Angleterre et aux Etats-Unis !

C’est d’ailleurs là le grand intérêt de ce livre, la réhabilitation d’un rock français parfois oublié. Cependant, on peut quand même trouver étrange la présence de Jean-Louis Murat, de Christophe ou de Michel Polnareff dans un ouvrage consacré à la musique rock, à moins que le mot rock évoque une notion, un contour musical qui m’échappe. Et c’est d’autant plus étrange, quand on s’aperçoit  que le nom de Bernard Lavilliers brille par son absence. Cette incohérence se poursuit avec la génération electro qui est représentée à travers Air et Daft Punk. Tout ou presque serait donc musicalement du rock. Il va falloir que je révise !

Le livre ‘Philippe Manœuvre présente Rock Français‘ use de parti pris. C’est normal, quand on ‘brasse’ large et que la sélection est limitée, il faut bien faire des choix ! Mais de la part du trublion Philippe Manœuvre, est-ce bien un hasard ou un stratagème pour critiquer ouvertement et faire débat ? C’est en forgeant que l’on devient forgeron et c’est en conspuant que l’on devient peut-être un rocker conspirateur. A vous de voir !

Ed. Hoëbeke – 232 pages – 25€

par Patrick Martial


A CONSULTER

HISTOIRE DE LA MUSIQUE ROCK

ROCK'N'ROLL ET SÉGRÉGATION

LES PIONNIERS DU ROCK'N'ROLL

LE TOP DES DISQUES ROCK DES ANNÉES 60

LE TOP DES DISQUES ROCK DES ANNÉES 70

LES PLUS BELLES CHANSONS DE LA MUSIQUE ROCK

LA MUSIQUE ROCK AU CINÉMA

MYSTÈRE ET LÉGENDE DU ROCK


RETOUR SOMMAIRE