NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...

MUSIQUE DE FILMS


ADOLPHE BORCHARD

Compositeur très prolixe, le nom de Adolphe Borchard (1882/1967) reste surtout lié à celui de Sacha Guitry. Tout comme Louis Beydts qu’il précéda dans la collaboration avec le « maître », Adolphe Borchard donnera une trace persistante à l’humeur aigre-douce et pince sans rire du cinéaste écrivain qui aimait la malice et le côté volubile du compositeur.


ADOLPHE BORCHARD,
LE COMPLICE DE SACHA GUITRY

Il est à noter qu’un deuxième plan transparaissait à travers ses citations et cette conformité au fier idéal d’artisan d’auteur pour le cinéma. En servant un auteur complet, Adolphe Borchard se trouvait investi d’un discours parallèle confit de complicité ironique. Sa fascination pour Guitry transparaît dans la musique du film Le roman d’un tricheur, où l’on peut voir à l’image le compositeur déployer tout son talent de pianiste virtuose, un brin goguenard.

Ce compositeur pianiste et chef d’orchestre signa la musique des films Le roman d’un tricheur, Mon père avait raison, Quadrille, Désiré, Remontons les Champs-Elysées et Le destin fabuleux de Désirée Clary de Sacha Guitry entre 1935 et 1942.

Même si sa carrière s’arrête en 1945, Borchard écrira quelques autres musiques de films pour différents réalisateurs : Jean Dréville (Les nuits blanches de Saint-Pétersbourg – 1938, Tornavara - 1942), Jean Choux, et Robert Wiene (Ultimatum – 1938).


QUELQUES MUSIQUES DE FILMS

  • Un coup de téléphone (Georges Lacombe - 1932)
  • Le roman d'un tricheur (Sacha Guitry - 1936)
  • Quadrille (Sacha Guitry - 1938)
  • Le destin fabuleux de Désirée Clary (Sacha Guitry - 1942)
  • Patricia (Paul Mesnier - 1942)
  • Tornavara (Jean Dréville - 1943)

LISTE DES COMPOSITEURS

L'AVIS DES INTERNAUTES

Cet espace vous est réservé.
Soyez la première personne à publier un commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous.

RETOUR SOMMAIRE