NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...
QUELQUES SUGGESTIONS...

MUSIQUE DE FILMS


GEORGES VAN PARYS, COMPOSITEUR DE MUSIQUE DE FILMS

Georges Van Parys (1902/1971) est, avec Jean Wiener et Paul Misraki, un des compositeurs de films français les plus prolifiques (on dénombre au moins 300 partitions). Débutant comme pianiste accompagnateur d’artistes de variété (Lucienne Boyer, Yvonne George, Gaby Montbreuse...), il sera ensuite tenté par l’opérette (Lulu, L'eau à la bouche en collaboration avec Philippe Parès – 1927) puis par la musique de films, domaine dans lequel il consacrera l’essentiel de sa carrière.


GEORGES VAN PARYS, UN COMPOSITEUR PROLOFIQUE

Ayant travaillé avec pratiquement tous les metteurs en scène de l’époque, l’inspiration de Van Parys semble intarissable. Non seulement ses partitions développeront toujours un espace musical en étroite relation avec le sujet traité sans jamais l’étouffer, mais l’invention mélodique inépuisable de Georges Van Parys donnera à une multitude de chansons dont les carrières se poursuivront bien au-delà de celles des films où elles étaient incluses.

Ses musiques de films côtoient des films qui ont marqué l'histoire du cinéma. Citons : French Cancan de Jean Renoir, Circonstances atténuantes de Jean Boyer, Casque d’or de Jacques Becker, Fanfan la tulipe et Nana de Christian-Jaque, Madame de... de Max Ophüls et avec René Clair Les grandes manoeuvres et Le silence est d’or

Mélodiste populaire par excellence (La Complainte de la butte, Comme de bien entendu !, Un jour tu verras...), c’est à lui que feront appel les artistes de renom pour les orchestrations de leurs chansons. Auteur à succès ayant toujours su éviter le piège de la vulgarité, Georges Van Parys aura éminemment contribué à la constitution d’un patrimoine populaire musical de la première moitié du 20e siècle. Le feuilleton La Demoiselle d’Avignon (1970) est son oeuvre posthume.


QUELQUES MUSIQUES DE FILMS

  • Circonstances atténuantes (Jean Boyer – 1939)
  • Le silence est d’or (René Clair – 1947)
  • Jean de la lune (Marcel Achard – 1948)
  • Le passe-muraille (Jean Boyer – 1950)
  • Adorables créatures (Christian-Jaque – 1952)
  • Secrets d’alcôve (Henri Decoin – 1954 – contient la chanson Un jour du verras)
  • French-Cancan (Jean Renoir – 1954)
  • L’homme à l’imperméable (Julien Duvivier – 1957)

(source : Des compositeurs pour l'image - A. Lacombe)


LISTE DES COMPOSITEURS

RETOUR SOMMAIRE